Les fonctionnalités attendues pour la Fedora 20 Heisenbug, qui doit sortir en cette fin d'année, sont les suivantes:

Environnements graphiques

GNOME 3.10

La version alpha de la Fedora 20 propose une préversion de Gnome 3.10, la version 3.9.90. Gnome 3.10 proposera de nouvelles applications et fonctionnalités, comme gnome-music, gnome-map, une refonte du menu de status, et le support Zimbra dans Evolution.

Il y aura aussi un support préliminaire de Wayland, même si ce dernier ne sera pas dans les paquets par défaut. La couche Wayland étant un potentiel remplacant du serveur graphique ancestral X11.

KDE Plasma Workspaces 4.11

La Fedora 20 apportera KDE 4.11, qui inclut certaines évolutions, comme un indexage plus rapide avec Nepomuk, l'amélioration de Kontact, l'intégration de KScreen dans KWin, le support des metalinks/HTTP dans KGet et bien d'autres encore.

Architecture ARM

L'architecture ARM devient officiellement supportées. J'en ai déjà parlé ici. Voir aussi ce que ça apporte dans les sujets liés à la virtualisation.

Améliorations sur NetworkManager

Le CLI pour manipuler facilement ces connexions en ligne de commande s'améliore. Il sera possible via nmcli d'ajouter, éditer, supprimer, activer et desactiver des connexions réseaux. Pratique pour ceux qui ne veulent pas user leur souris.

NetworkManager supportera aussi les aggrégats de cartes réseaux (bonding) ainsi que les ponts ethernet (bridge). Des solutions déjà courament utilisées en entreprise, pour la haute disponibilité, ou encore la virtualisation. Vivement cette intégration dans RedHat Entreprise Linux (ou CentOS) du coup.

Plus de sendmail ou syslog par défaut

Certains services que certains pouvaient trouvés inutiles ne seront plus installés par défaut. Ils restent bien sûr possible de les installer à posteriori.

Cela concerne tout d'abord sendmail, car il n'est en effet plus nécessaire sur un poste de travail d'avoir un serveur de messagerie (MTA).

Syslog est aussi touché, vu que systemd peut prendre en charge la journalisation des évènements système (log).

Amélioration de la virtualisation

Fedora toujours à la pointe sur ce sujet:

  • Support du LVM Thin Provisionning dans l'installeur, améliorant aussi les fonctionnalités de snapshots.
  • virt-manager supporte les snapshots/checkpoints des machines virtuelles.
  • Contrôle d'accès basé sur des rôles pour la Libvirt.
  • ARM sur x86 avec la libvirt, virt-install et virt-manager.

Pour les développeurs

A noter:

  • Ruby on Rails 4.0
  • Perl 5.18