Le projet Fedora s'organise actuellement pour ajouter le support ARM, au même titre que les architectures historiques déjà supportées. Ce qui voudra dire qu'à terme, tous les paquets de Fedora devront compiler et supporter l'architecture ARM, en plus du i386 et du x86_64.

Il n'y a pas si longtemps encore, le projet ne voyait pas l'intérêt de supporter l'ARM. Fedora part donc aujourd'hui avec un certain retard, même si le support ARM existe déjà plus ou moins depuis certaines versions de Fedora. Là l'idée est bien d'améliorer ce support, en le rendant officiel.

La motivation vient du fait que l'ARM gagne de plus en plus de terrain dans l'informatique, y compris sur les serveurs. La monté en puissance des puces ARM (support 64bits, virtualisation, etc), leur polyvalence (voire omniprésence dans l'embarqué du moins), et surtout, tant que Intel ne se reveille pas, leur efficacité face à leur consommation electrique, y est surement pour quelque chose. En bref, une part de marché grandissante qui interesse RedHat et qui bénéficiera forcément du retour d'expérience d'avoir une Fedora ARM.

La cible est établie pour la Fedora 20 comme expliqué ici.

ps: Pour ceux qui veulent jouer avec une Fedora 18 ARM, et qui dispose d'un RaspberryPi => Pidora